Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 16:03
Image Hosted by ImageShack.us

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal - dans Illustrations
commenter cet article

commentaires

Gladii 29/09/2007 13:59

je m'étais interdit de laisser un commentaire qui n'aurait de toute façon absolument pas été constructif.J'admire depuis ce matin en parcourant votre (je n'ai pas l'habitude de vouvoyer sur internet, mais bon... là on va dire que c'est mieux ^^) site et votre blog. J'entre dans un univers qui me plait beaucoup, d'ailleurs mes propres dessins (qui sont bourrés de défauts, après tout je n'ai pas encore 17 ans, je m'autorise à faire des erreurs! -et à quoi me serviraient mes études si je n'en faisais pas...-) commencent à ressentir cette influence.J'aime vos oeuvres, et celle-ci en particulier. J'aime bien le malaise que cela créer, entre la jeune femme au mur et les verticales qui sont légèrement obliques. (hum hum... je suis une sous-douée en explication) Plus les couleurs.J'avais prévenu que mon commentaire ne serait pas constructif!Bonne continuation ;)Gladii

Pascal 16/02/2007 09:04

Le coté figé est clairement motivé. Je vois plus cette série comme un instants saisi sur le fait, sans mouvement, sans vie. Si il devait avoir un mouvement, il serait au niveau des "cheveux" : lent et ondulant, comme dans une masse d'eau.

Du & Du 16/02/2007 08:15

L'ambiance est très reussie, mais je trouve les personnages un poil trop figés.

Pascal 14/02/2007 18:35

RHOOO, mdr... bande de cons va !

Yvon 14/02/2007 18:15

PascalJ'aime beaucoup
Par contre si je puis me permettre, les cheveux par lesquels tient la jeune femme me paraissent étranges.
Je crois que c'est le fait qu'ils soient anormalement longs et comme "scotchés" au mur. Ce qui, selon la loi de 1837 sur la capilliculture harboricole et ses dérivés, est rigoureusement interdit.
Pour être précis, quand on regarde les cheveux en haut à gauche, on dirait que la femme s'en sert pour descendre en rappel, via une figure imposée de varape fort célèbre dans le nord limousin.
Comment as tu osé ?
cela me choque un peu
Vonvon